06 Déc

Blanc ou abstention ?

Je ne suis pas adepte de la théorie du moins pire, et le vote blanc ne sert à rien, donc j’exerce mon droit à m’abstenir.

Si voter changeait quelque chose il y a longtemps que ça serait interdit. Coluche


(…) ceci veut dire que, dans l’hypothèse (volontairement absurde) où le vote blanc faisait 90% des suffrages, le candidat avec 10% l’emporterait tout de même.

A propos du vote blanc : parti-du-vote-blanc.fr


(…) Pour beaucoup d’abstentionnistes, leur prise de position n’est pas une simple protestation mais s’inscrit, bien au contraire, dans un projet politique : celui d’une critique radicale de toutes les formes de pouvoir et de la construction d’un autre futur ne passant pas par les urnes.

A propos de l’abstentionnisme : L’absentionnisme un acte politique (Libération)


La Direction de l’Information Légale et Administrative nous informe : Peut-on être citoyen et ne pas voter ?


Les éléctions selon Onfray